Ou bien Mozart ou Chopin ou encore Listz accompagné de sa chère Georges Sand ! Je commençais à m'impatienter aussi ! Enfin, je finis deux toiles et enfin, ces petites femmes sont nues, depuis le temps qu'elles avaient délaissé la tenue d'Eve ! Les petits bas rouges et leurs grandes chevelures brunes sont de retour aussi et je retrouve avec grand bonheur ce côté boudoir que j'aime tant ! L'érotisme revient... Je les avais beaucoup trop habillées au fil des saisons ! Bref, retour aux sources. Et les arts sont à l'honneur, entre une lectrice aux petits seins qui plonge avec délice dans un roman qui raconte peut-être sa vie, ses amours et une musicienne avec sa lourde contrebasse et une atmosphère à l'Egyptienne. J'ai joué les Mr Kadbury en chargeant d'un peu plus de volutes de peinture dorée que la photo ne le montre. Belle toute nue, laquelle préférez-vous ?

Pour la petite histoire, j'avais imaginé ma contrebasse pour un projet il y a près d'un an. J'avais peint quelques motifs discrets qui se fondaient dans l'orangé pour laisser place à un mécanisme d'horlogerie. Et puis, j'ai séché. Impossible de mettre la main à la pâte, de terminer l'inachevé. J'ai laissé ma toile quelques mois de côté, la regardant un peu chaque jour mais sans m'approcher d'elle. Et puis, ces jours-ci, je l'ai placée sur mon plan de travail. J'ai commencé par cerner de noir mes motifs discrets, puis j'ai pris le bleu que j'ai disposé sur ces mêmes motifs pour les accentuer par petites touches, enfin l'or. Ma toile gardait sa luminosité et son petit côté reine d'Egypte que j'aime beaucoup. Ce n'est qu'en l'accrochant au mur que son côté Klimt m'ait apparu puissamment... et j'en suis fort heureuse !
Merci de vos adorables commentaires, ils m'encouragent toujours !

Mes tableaux sont disponibles à la vente et vous les retrouverez ici...
Ou dans les albums photos avec leur disponibilité sur la droite.
C'est une façon originale de participer à la décoration de son home sweet home...
Et une newsletter pour tout savoir trés vite des nouveautés !

La_lectrice

La lectrice

A la faveur de ce voyage lyrique,
Au fil de cette nudité symphonique,
Naissent les contours d'une douce féérie.

Je vous invite à la délicate découverte de la poésie érotique de François.

Contrebasse_en_do_majeur

Contrebasse en do majeur...
Comme un air de jazz

Ma peinture vous plaît ? N'hésitez pas à la partager d'un lien. Merci à vous.
Bienvenue dans mon blog d'artiste peintre.

Either Mozart or Chopin or still Listz accompanied of her dear Georges Sand ! I began to get impatient also ! Finally, I finish two paintings and finally, these small women are naked, since the time when they had abandoned Eve's dress ! Small low red and their big brown hair are also back and I find with big happiness this side boudoir which I like so much ! The eroticism returns... I had dressed them far too much as the seasons go by! In brief, return to basics. And the arts are for the honor, enter a reader the small bosoms who dives with delight into a novel which tells maybe its life, its courtship and a musician with her heavy double bass and an atmosphere to the Egyptian. I played Mr Kadbury by loading a little more volutes of golden painting than the photo shows it. Beautiful woman naked, which one you do prefer ?